Prendre rendez-vous en ligne
55, avenue Bugeaud 75116 PARIS

96, rue Pierre Demours 75017 PARIS

Votre confort après une épisiotomie

Quelques bons gestes pour que votre épisiotomie ne vous gênes pas et favoriser sa cicatrisation.

 

Quelques bons gestes pour que votre épisiotomie ne vous gêne pas et pour favoriser sa cicatrisation. L’épisiotomie est actuellement très controversée, toutefois elle peut être nécessaire.

Pendant l’accouchement, il arrive parfois que le gynécologue-obstétricien ou la Sage-femme, effectue une incision latérale de votre périnée au départ du bas de la vulve pour faciliter la sortie de votre bébé. Cette épisiotomie nécessite une bonne hygiène intime pour favoriser sa cicatrisation et éviter d’éventuelles infections.

Après chaque passage aux toilettes quel qu’en soit la raison, vous devez rincer votre épisiotomie, matin et soir elle doit être lavée avec un gel doux « spécial hygiène intime, » au PH NEUTRE. Les antiseptiques sont rarement nécessaires, toutefois votre Sage-femme les utilisera peut-être les premiers jours, en maternité, et vous conseillera éventuellement de continuer au retour à la maison.

Les protections hygiéniques doivent être changées le plus souvent possible, ne jamais mettre de tampon. Si vous sentez des irritations, laissez votre siège à l’air dès que vous le pouvez. L’application locale de glace a également une action à la fois antalgique, anti-inflammatoire et apaisante sur la zone enflée de la vulve.

Si vous avez du mal à vous asseoir, c’est souvent que la cicatrisation n’est pas bonne, c’est également parce que l’accouchement provoquant des hémorroïdes cela tire, parfois, sur la cicatrice, aussi une petite bouée sur laquelle vous vous assiérez, peut être très utile !

Par ailleurs votre Médecin ou votre Sage-femme vous prescriront un anti-inflammatoire ou des antalgiques, compatibles avec l’allaitement. N’utilisez jamais de sèche-cheveux (c’est pour les cheveux non pour le périnée !), car l’air sec chaud ou froid fait rétracter les sutures et rend l’épisiotomie très douloureuse, de plus, geste inutile puisque, par définition, cette région est prévue pour rester humide.

Consultez si votre épisiotomie reste douloureuse après 8 jours, et faites bien votre visite post-natal avec votre Sage-femme ou votre Médecin afin d’évaluer la bonne cicatrisation et vous prescrire la rééducation périnéale.

Les rapports sexuels après une épisiotomie ne doivent reprendre qu’après 6 semaines au minium et le plus souvent après la visite post-natal, sans contre-indication.

Pour le premier rapport après, l’accouchement, pensez à utiliser un lubrifiant.

Une remarque : toutes les femmes ont peur de ce premier rapport, vous ne ferez pas exception. En dehors de la peur de la douleur, il faut savoir que la libido est souvent « dans les chaussettes » les hormones de la lactation (la prolactine) et la fatigue agissent de concert.

 

 

http signatures.mylivesignature.com 54493 334 A9C4AE41AF0F63D1E49975997A79F446

 

 

source image : flickr

 

 

 
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer